La recherche

La recherche fait de plus en plus partie de la formation des jeunes chirurgiens. C’est souvent l’occasion de faire une pause au milieu de la formation pour découvrir des aspects plus théoriques de notre spécialité. Cette période permet de faire des rencontres de scientifiques qui sont parfois très éloignés de l’activité clinique et les échanges sont donc enrichissants.
Cette année de recherche peut aussi permettre d’attendre un poste de post internat ou est parfois un passage obligatoire dans certains services pour l’obtention d’un poste de CCA.
Cependant la mise en place des flux dans la majorité des villes rendra cette condition moins nécessaire.

Le cursus s’organise en 3 étapes :

Master 1 - Master biologie Santé

Le Master Biologie Santé peu se débuter dès le premier cycle des études médicales. Sa validation présente des spécificités propres à chaque université.
Le Master se divise en unités d’enseignement (UE) dont certaines sont obligatoires et qui valident des crédits. En fonction de votre thème de M1 vous pourrez retrouver des matières dont le nom seul vous rappellera de bons souvenirs de P1.
A la fin du M1, un stage est obligatoire en laboratoire dont la durée varie en fonction des universités (1 à 2 mois).
C’est une première approche du milieu de la recherche mais qui doit s‘inscrire dans un projet pour pouvoir poursuivre le travail initié en M2. Le but est de ne pas avoir à changer de labo en M2.

Master 2 Recherche (M.Sc.)

Passage obligé pour certains en vue du clinicat ou préparation avant la thèse de science, le Master recherche se déroule sur 1 an. Il s’agit de valider un projet de recherche en laboratoire. De nombreuses spécialités existent et autant de laboratoires d’accueil sont disponibles. De la biomécanique à statistique ou à l’anthropologie, les possibilités sont à discuter des contraintes locales souvent ou des relations historiques de services.
La nécessité de s’arrêter au cours de l’internat n’est pas obligatoire mais certains laboratoires exigent une présence assidue. Cela se négocie souvent entre votre chef de service et le directeur de M2.
Différentes bourses peuvent vous permettre de prendre une disponibilité pour cette pause scientifique qui est toujours une expérience enrichissante.

Thèse de Science (Ph.D.)

Considérée comme seulement utile aux « futurs PU » ou à « ceux qui veulent rester », la thèse de science souffre en France du manque d’intérêt pour la recherche. Il ne s’agit pas forcément de faire carrière dans la recherche mais souvent de pouvoir réaliser et finir le projet initié en M2R.

La question principale est en fait quand la faire. Il est certain qu’après s’être arrêté un an pour le M2R il est difficile d’imaginer 3 ans de plus alors que le cœur de notre activité s’apprend dans les blocs opératoires. La gestion de son emploi du temps est en général plus flexible qu’en M2R car il s’agit d’un thème plus que de la réalisation d’une étude.

La thèse offre aussi la possibilité d’encadrer des étudiants en M2R et d’envisager plusieurs publications thématiques.
La validation d’une thèse de science requiert une publication au moins.



Si vous avez besoin de renseignement, n’hésitez pas à nous contacter pour partager nos expériences.